Maladetta

Maladetta sie tu antica lupa ! textes malades

Accueil > historique de plongée en enfer en France > RSA caf, miettes

RSA caf, miettes

mercredi 27 février 2019, par djeleas

RSA , Un non dit, un non pensé, un non-communicable.

Charité de l’État pour empêcher toute forme d’organisation, de confort, d’intelligence, de solidarité, de rencontres.

Donner juste assez pour maintenir en place,

les autres issues (telles que déménagements, investissements, évolution) sont bloquées.

Diffusion du sentiment de culpabilité,

rabaissant l’estime de soi des sujets et rassure les agents persuadés de faire des dons alors qu’ils répriment.

Impossibilité de s’approprier la moindre chose sans lui.

Placement dans l’attente. Mois après mois, le temps passe imobile.

Preuve d’un surplus de production où l’activité de chacun.e n’est plus nécessaire. (voir Orwell).

Mettre un prix sur du gratuit, donner de quoi l’acheter à un tel, plaçez des règles pour dire quand, pourquoi.

Laiser pourrir jusqu’à extinction de celleux qui ne collaborent pas.
Taxer les déplacement, les livres, les lieux de rencontres, l’air…

Placer sur la carte et favoriser le développement de point de commerce d’industries de nuisibles, tabac, alcool, drogues, jeu d’argent, marchant de croyances, etc.

Surveiller que ces millions de conditions soient respéctées.

Rajouter de la police, investir dans les éspions et les caméras et tout ce qui vient (puces sous la peau, domotique…)

insulte à dignité,rejet de mes possibles d’ouvrages, acte de guerre par la radicalité des effets (torture).

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.